Architecture design : 8 projets futuristes et originaux qui font rêver

Posté par le 29 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

 

1. La maison transparente

Cette maison a été conçue pour être la plus transparente possible. Située en haut d’une colline, avec un toit a bordures effilée créant un espace abrité, les architectes japonais ont pensé la maison dans le but d’attirer les animaux. Les chambres, pour offrir plus d’intimité, ont été placées au sous-sol. Crédit photo : Suppose Design Office

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

2. La centrale nucléaire verte

o-PLANT-570

Le projet des architectes allemands serait de recouvrir la centrale nucléaire Weden Vattenfall d’un revêtement de plantes grimpantes. Cela permettrait d’améliorer l’esthétique du bâtiment et également, de proposer une solution pour réduire les émissions de CO².

L’agence d’architecture parle de son projet comme d’une « tentative de résoudre le conflit entre l’écologie naturelle et l’environnement formé par l’homme ». Crédit photo : AZPA

 

o-POOL-5703. La piscine flottante

Les architectes New-yorkais ont mis au point une piscine double fonction, qui permettrait de réaliser une filtration des eaux entre Manhattan et Brooklyn. Ainsi, les eaux seraient plus propres et la rivière serait « utilisée de manière récréative ».

 

 

4. La maison miroir 

Avec sa façade entièrement en miroir, la maison très troublante se fond complètement dans le décor.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

5. La gare souterraine à Hong-Kong

une-mega-gare-souterraine-the-world-s-biggest-underground-station_4591584Le futur terminus d’une ligne Express Rail a reçu le prix du meilleur méga futur projet au salon des professionnels de l’immobilier. Avec ses 430.000m² et 15 voies ferrées, il deviendra la plus grande gare souterraine au monde et reliera pour la première fois Hong Kong et la Chine continentale par tunnel. Crédit photo : Aedes Limited

 

 

6. Le futur parc intérieur à Moscou

o-PARK-570Une compétition internationale pour la conception du parc Zaryadye, premier parc à être construit à Moscou depuis plus de 50 ans a désigné son « gagnant ». Le nouveau parc, conçu pour représenter l’urbanisme sauvage, c’est à dire un « paysage hybride au sein duquel le naturel et la construction cohabitent pour créer un nouvel espace public », sera composé de 4 paysages : toundra, steppe, forêt, marécages. Il disposera de températures et lumières régulées, ainsi que de vents intérieurs qui permettront de le rendre accessible même pendant les grands froids russes. Crédit photo : Diller Scofidio + Renfro

 

7. Le gratte ciel rotatif

Projet de 80 étages qui devait naître en 2010, cette tour (c’est le cas de le dire!) permettrait de profiter des 4 points cardinaux tout en restant dans le même appartement. L’immeuble serait équipé de 4 éoliennes générant de l’électricité et d’ascenseurs rendant possible pour les habitants de garer leur voiture dans leurs appartements. Il réaliserait une rotation de 360° toutes les 90 minutes : estomacs fragiles s’abstenir!

 

8. L’hôtel sous marin

Destiné à habiter une vingtaine de chambres aux îles Fidji, cet hôtel plonge à 30m de profondeur et laisse la possibilité exceptionnelle d’admirer la faune et la flore aquatique depuis votre chambre. De quoi passer une bonne nuit! Crédit photo : Milo Low Project

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Lire aussi :
Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine
Immobilier : 10 trucs qui changent en 2015
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils

Rénovation énergétique : la crise? Même pas peur!

Posté par le 27 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

Malgré le contexte économique difficile que l’on connaît, les travaux de rénovation énergétique restent en progression.

*Qui mène l’enquête?

C’est l’Open, observatoire permanent de l’amélioration Énergétique du logement qui enquête auprès d’un panel de 10.000 ménages, 5.000 artisans et 1.300 industriels du secteur.
Grâce à ses études, on remarque dont en effet que les dynamiques de performance sont restées soutenues. De 2011 à 2013, on constate une hausse de 1.3% des chantiers par an. En 2013, 265.000 logements ont été rénovés : l’objectif du gouvernement, qui serait de 380.000 rénovations par an semble alors atteignable.
Cinq grands postes de travaux sont étudiés (façade, toiture, agencement, chauffage, ouverture), et vous pouvez observer ci dessous l’évolution de leur part de marché dans les dépenses de rénovation énergétique diagnostics immobiliers marseille

L’Ademe, qui finance Open, explique ces chiffres encourageants par le fait que les dispositifs financiers restent incitatifs et intéressants.
En effet, de plus en plus de ménages ont eu recours à un dispositif financier d’aide à la rénovation (crédit d’impôt développement durable, prêt livret développement durable, éco-prêt à taux zéro, prime à la casse, certification d’économie d’énergie) : +3% entre 2010 et 2013. Le crédit d’impôt développement durable est le plus utilisé, en effet il a été choisi par environ 1.25 millions de ménages.

Cependant, le montant moyen des travaux d’amélioration a baissé : il est passé de 6870€ en 2008 à 5210€ en 2013, et la proportion de chantiers de plus de 10.000€ a diminué également (33% en 2008, 15% en 2013).
On remarque aussi que les rénovations faites en une seule fois chutent (un tiers de moins de 2011 à 2013), ainsi les travaux ont plus tendance désormais à s’étaler sur plusieurs années.
Enfin, on peut observer que les motivations des ménages ont changé : tandis qu’en 2006 ils rénovaient dans le but de faire des économies d’énergie, maintenant c’est principalement en cas d’urgence que ceux-ci entament des travaux.

On peut ainsi dire que la crise a, hélas, tout de même eu des conséquences, même si le nombre de chantiers est en progression…

Lire aussi :
Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine
Immobilier : 10 trucs qui changent en 2015
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils

 

Ils veulent la fin de Leboncoin

Posté par le 26 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

Mi décembre 2014, deux députés suggèrent au gouvernement de réduire les ventes immobilières de particulier à particulier sur les sites internet (comme Leboncoin ou Seloger par exemple). Cela représenterait selon eux une forme de concurrence déloyale envers les agences immobilières, et ils dénoncent également la perte de rentrées fiscales pour le gouvernement, et le fait qu’il est plus sécurisé de passer par une agence.
Ils voudraient donc rendre obligatoire le recours à une agence : quelles seraient les conséquences ?
Cela reviendrait à supprimer la concurrence et à provoquer une très probable hausse des prix puisque grâce à l’arrivée de ces sites ils avaient largement baissé.

Un des moyens pour concurrencer les ventes de particulier à particulier serait d’en créer un commun à toutes les agences immobilières, même si cela ne reste pour l’instant qu’une idée…

Lire aussi :
Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine
Immobilier : 10 trucs qui changent en 2015
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils

 

Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine

Posté par le 22 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

Le projet a tout d’une révolution. Avec ses 6.6 mètres de hauteur, 10 mètres de largeur et 40 mètres de longueur, l’imprimante 3D conçue par WinSun avait, il y a un an, construit de petites maisons. Maintenant, c’est de villas de 200m² et d’immeubles de 5 étages dont on parle, et il est même prévu de réaliser des ponts et des gratte-ciel.

En dehors du gain de temps (10 maisons en 24 heures), ce procédé, qui consiste à empiler les couches de matière les unes sur les autres, comporte d’autres avantages conséquents puisque le matériau à séchage ultra rapide (et brevet top secret!) utilisé pour « imprimer » est composé de ciment et de déchets de construction comme le sable, le verre ou le béton. Ce qui est intéressant quand on sait qu’en Chine, des milliards de tonnes de déchets sont générés car les bâtiments sont rasés tous les 30 ans : cela permettra donc le recyclage de 30 à 60% des déchets industriels. Un autre avantage est évidemment la baisse du coût de construction qui nécessite de cette manière 50 à 80% en moins de besoin en main d’oeuvre comparé aux méthodes traditionnelles. Comptez donc 3500€ pour une maison, 130.000 pour une villa.

Ma Yihe, le patron de l’entreprise, a prévu de se concentrer en priorité sur les marchés de l’Arabie Saoudite, de la Turquie et des Etats-Unis, et il risque d’avoir du succès car ce concept très prometteur plaît beaucoup : le gouvernement Égyptien aurait déjà passé commande. Utilisée à bon escient, cette technique pourrait à terme réduire le problème des bidonvilles, et pourquoi pas grandement aider les zones sinistrées.

Lire aussi :
Ils veulent la fin de Leboncoin
Immobilier : 10 trucs qui changent en 2015
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils

 

Le détecteur de fumée obligatoire : J-45 !

Posté par le 21 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

Avant le 9 Mars 2015, date d’entrée en vigueur de la loi Morange, tous les logements d’habitation devront être équipés d’un détecteur de fumée. On fait le point avec vous sur cette nouvelle réglementation.

— Pourquoi ?

Il y a un incendie qui se déclare toutes les deux minutes en France, ce qui cause environ 700 décès et 10.000 blessés par an suite à un incendie ou à ses conséquences. L’ancienne ministre du logement, Cécile Duflot, en avait fait une priorité en 2013, déclarant que ces incendies étaient trop nombreux (260.000 incendies domestiques par an environ). Cette mesure a donc pour but de réduire le nombre de victimes des incendies, et elle promet d’être efficace : au Royaume-Uni, après équipement, les incendies mortels ont diminué de moitié et en Suède, il y a eu 90% de décès dus aux incendies en moins.

— Pour qui ?

Tous les logements d’habitation sont concernés par cette nouvelle réglementation. En cas de location, il doit être fourni et placé aux frais du propriétaire, et son installation sera vérifiée lors de l’Etat des Lieux d’Entrée. L’habitant (donc le locataire en cas de location) doit s’occuper du remplacement éventuel des piles et de l’entretien.

— Quelles conditions le détecteur de fumée doit-il remplir pour être valide?

– il doit pouvoir indiquer par un signal sonore caractéristique lorsque la batterie ou les piles sont défaillantes
– le signal d’alarme doit être égal ou supérieur à 85 décibels à 3 mètres
– il doit comporter le marquage CE et répondre à la norme européenne NFEN 14604
– il doit pouvoir détecter les fumées émises lors du début d’un incendie
– il doit pouvoir réveiller une personne endormie
– le détecteur ne doit pas utiliser l’ionisation : c’est INTERDIT, car radioactif
– il doit comporter les informations suivantes (ineffaçables) : la marque, l’adresse du fabricant, le numéro et la date de la norme à laquelle il est conforme, la date de fabrication, le type de batterie à utiliser, le mode d’emploi et des indications d’entretien.
– il doit, si il fonctionne en étant relié à l’alimentation, comporter une alimentation de secours.

— Combien ça coûte ?

Les prix tournent autour de 20 et 40€ selon les modèles. Si la demande augmente en approchant de l’échéance, il n »est pas exclu que le prix augmente également.

— Où faut-il le placer ?

Pour un fonctionnement correct, le détecteur devra être placé le plus haut possible et le plus loin possible des autres parois, sur un mur ou un plafond. Idéalement, il faut le positionner sur le couloir qui donne sur les chambres, au centre du plafond et à distance des pièces qui émettent de la vapeur comme la cuisine ou la salle de bains.

— Par rapport à l’assurance ?

Le locataire doit informer l’assurance avec qui il a signé un contrat « dommages incendie » de l’installation de l’appareil. Un formulaire est proposé sur ce lien en annexe (à la fin). En cas d’installation aux normes du détecteur de fumée, la loi permet une renégociation à la baisse de la prime d’assurance.

— Les « plus »

– en cas de démarchage à domicile, il faut savoir qu’aucun installateur n’est diplômé, agréé ou mandaté par l’Etat.
– il existe des détecteurs de fumées spéciaux pour les personnes sourdes, qui avertissent en cas d’incendie avec un signal lumineux ou vibrant.
– des modèles plus « esthétiques« , qui s’accordent mieux avec la décoration sont également disponibles (Angel Eye, Avissur…)
– certains dispositifs fonctionnent à piles lithium qui peuvent fonctionner pendant 10 ans

Malheureusement, nous remarquons le manque de communication vis à vis de cette nouvelle norme : selon la FFMI, 60% des logements concernés ne seront pas équipés le 9 Mars

Lire aussi :
Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine
Immobilier : 10 trucs qui changent en 2015
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils

Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier ?

Posté par le 20 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

— Une diminution spectaculaire

Malheureusement, le pouvoir d’achat immobilier des ménages (tous âges confondus) a considérablement baissé depuis 1998, à cause de la crise ainsi que de la hausse des prix immobiliers.

On remarque donc que les prix des logements dans l’ancien ont augmenté de 56%, et que les prix au cours des 15 dernières années ont augmenté d’environ 150% à Paris, Nice et Lyon. Ainsi, on achète aujourd’hui pour le même prix qu’en 1999 un bien d’une surface deux fois plus petite.
Tout cela se répercute donc sur le pouvoir d’achat immobilier, qui est à la baisse. En effet une étude de l’INSEE montre qu’en 1998 presque la moitié des ménages de tous âges confondus était en mesure d’acheter un bien immobilier correspondant à ses besoins, tandis qu’en 2010, un tiers seulement en est capable.

— Les trentenaires ont du mal

Si l’on compare par générations, on s’aperçoit que ce sont les trentenaires qui ont le plus de mal à devenir propriétaire de leur logement. Seule la moitié d’entre eux a les moyens de se payer un bien immobilier dans une capitale régionale. Ce sont les « 50-60 ans» qui sont les plus à l’aise et avantagés : ils ont souvent un pouvoir d’achat plus élevé car ils ont récupéré une plus-value s’ils étaient propriétaires en 1998.

— Marseille et Paris les plus désavantagées

Si l’on compare par villes, on note que c’est à Marseille que le pouvoir d’achat a le plus baissé avec -42% de 1998 à 2010. Viennent ensuite Paris (-39%), Lille (-25%), Bordeaux (-24%), Lyon (-22%), Nantes et Toulouse (-20%). On note enfin que cette diminution du pouvoir d’achat et augmentation des prix concerne principalement les grandes métropoles. Ainsi un écart considérable se creuse entre ces grandes métropoles et les banlieues ou les villes moyennes, où devenir propriétaire est nettement plus abordable

On retrouve  cette baisse du pouvoir d’achat dans les chiffres de ventes de logement qui ont baissé de 8% entre 2013 et 2014. Néanmoins, la vente de logement est restée accessible grâce à l’allongement de durées des crédits ainsi qu’à la baisse de leurs taux depuis quinze ans.

Lire aussi :
Le détecteur de fumée bientôt obligatoire : dépêchez-vous!
Immobilier : 10 trucs qui changent en 2015
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils

Le futur centre commercial du Prado

Posté par le 19 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

Tous les marseillais en ont entendu parler, mais on a encore du mal à le visualiser : zoom sur le futur « mastodonte commercial» du Prado.

— Les chiffres clés :

  • diagnostics immobiliers marseilleDébut des travaux le 25 novembre 2014
  • 35 mois de chantier prévus
  • 200 personnes travaillent sur le chantier
  • Coût des travaux : 7 millions d’euros
  • 23000m² de surface commerciale, dont 9000m² environ pour les Galeries Lafayette, et 2000m² de supermarché.
  • 50 boutiques
  • 800 places de parking

 

De quoi mettre l’eau à la bouche des « accros du shopping »… et des fans de l’Olympique de Marseille puisqu’une entrée sera située directement sur le parvis du stade Vélodrome.

Le centre mêlera parmi ses deux bâtiments des boutiques moyen-haut de gamme, des kiosques, cafés, restaurants… Des logements, des bureaux, un complexe hôtelier et un centre de soin viennent également se rajouter, ainsi qu’un magasin de culture-loisirs et un supermarché.

Le projet, très paysagé (terrasses végétalisées, fleurs, plantes grimpantes, arbres ornementaux…) a été pensé durablement. Il vise par exemple l’accréditation « C2C » qui signifie une pollution de 0% pour un recyclage de 100% : le but est d’utiliser des produits avec un cycle de vie « circulaire » qui pourront être réutilisés, afin de moins polluer.

diagnostics immobiliers marseille

 

Idéalement placé car le quartier ne propose pas de « grand magasin », l’ouverture aura lieu en 2017 et pourtant elle a bien failli ne pas avoir lieu. En effet, le centre a rencontré des opposants qui défendaient les petits commerces et condamnaient le projet pour lutter contre les « abus de la grande distribution ».

 

En somme, le futur centre commercial du Stade Vélodrome n’aura rien à envier aux Terrasses du Port, qui ne se situent qu’à quelques stations de métro…

Lire aussi :
Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine
Immobilier : 10 trucs qui changent en 2015
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils
Le DPE selon les Français

Immobilier : 10 trucs qui changent en 2015

Posté par le 19 Jan, 2015 dans Actualités | 1 commentaire

Nouvelle année, nouvelles opportunités. Les 10 « bonnes résolutions » (ou pas !) du gouvernement pour l’immobilier en 2015.

  • 1300 quartiers prioritaires dans 700 communes ont été sélectionnés selon des critères de pauvreté (habitants dont les revenus représentent 60% du revenu médian). Ces quartiers bénéficieront en 2015 d’une TVA sur l’immobilier diminuée à 5.5%, valable également sur une bande de 300m autour de ces quartiers.
  • Nouvelle taxe sur les résidences secondaires : dans les zones dites « tendues », c’est-à-dire lorsque la demande locative est plus forte que l’offre, les communes concernées pourront choisir d’augmenter ou non la taxe d’habitation sur les résidences secondaires de 20%.
  • La loi Pinel : elle est destinée à inciter les investisseurs immobiliers à mettre en location un logement en leur faisant bénéficier d’avantages fiscaux : la diminution d’impôts sera respectivement de 12%, 18% et 21% pour 6, 9 et 12 ans de location.
  • Un prêt à taux zéro disponible même pour les logements anciens. Le prêt à taux zéro finance une partie de la construction ou de l’achat d’un logement neuf sous certaines conditions. Désormais il peut également aider à financer l’achat d’un logement ancien avec des travaux importants si ce logement est situé dans une commune concernée par un arrêté.
  • Le test d’encadrement des loyers à Paris : la ville de Paris a été divisée en 80 zones ou des loyers médians ont été établis selon la taille et l’année de construction du logement. Pour louer un logement il faudra maintenant que le loyer ne dépasse pas de plus de 20% le loyer médian qui lui correspond.
  • Le nouveau crédit d’impôt : il permettra de diminuer l’impôt sur le revenu d’un ménage d’une part du prix payé pour une réalisation d’amélioration énergétique.
  • La fiscalité d’une donation d’un bien immobilier est revu à la baisse : entre 35000€ et 10000€ de diminution selon le lien entre le donateur et le donataire.
  • Les syndics professionnels devront en 2015 obligatoirement rendre les documents concernés par la gestion de l’immeuble, et autres informations relatives à la copropriété, accessibles par internet aux copropriétaires.
  • Afin de favoriser la vente de terrains et d’accélérer la construction de logements : la pression fiscale sera diminuée en cas de promesse de vente obtenue avant la fin 2015 et la taxe foncière augmentera pour les possesseurs de terrains à bâtir qui ne prévoient pas de construire.
  • Nouvelle règle à propos des meublés touristiques à Paris : les propriétaires de logements touristiques meublés sont maintenant contraints de louer des logements sociaux dans le même arrondissement.
Lire aussi :
Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils
Ils veulent la fin de Leboncoin

Diagnostiqueur immobilier, les risques et nos conseils : faites le bon choix!

Posté par le 8 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

— Les diagnostics immobiliers

Avant la vente ou la location d’un bien immobilier, il y a plusieurs diagnostics immobiliers obligatoires à faire, dans le but d’informer au maximum le futur acquéreur. Ces diagnostics doivent être effectués par un professionnel : un diagnostiqueur immobilier. Il n’est pas difficile d’en dénicher un puisque ils sont de plus en plus nombreux à proposer leurs services ; néanmoins, il ne serait pas judicieux de choisir le premier venu : certains n’hésitent pas à frauder, ou à bâcler leurs diagnostics ce qui renvoie à prendre des risques pour leurs clients et a pour conséquence de discréditer la profession.

— Nos conseils

Il y a donc quelques précautions à prendre avant de sélectionner un diagnostiqueur, ainsi, nous vous proposons quelques conseils afin de faire votre choix dans les meilleures conditions.

En priorité, c’est sur le diagnostiqueur qu’il faut se concentrer.

Tout d’abord, il faudrait s’assurer que celui-ci soit indépendant de toutes les parties concernées par la vente, sinon, il y a un risque qu’il ne soit pas objectif : il n’est pas rare que des diagnostiqueurs « s’arrangent » (illégalement) avec une agence immobilière ou un client qui vend son logement par exemple puisque leurs jugements sont susceptibles d’influencer le prix de vente du bien… Une enquête de la DGCRF a en effet démontré l’existence de liens entre des diagnostiqueurs et des professionnels de l’immobilier.

Ensuite, le diagnostiqueur doit être assuré car sa responsabilité est en jeu en cas d’erreur de sa part.

Pour finir, la dernière chose à vérifier (et pas des moindres !) est que le diagnostiqueur doit obligatoirement être certifié pour chaque diagnostic qu’il réalise. La durée de validité d’un certificat est de 5 ans, ensuite il est à renouveler. Il est déjà arrivé qu’une personne délivre des diagnostics sans posséder les compétences nécessaires, ce qui peut dans certains cas invalider la vente et même remettre en cause le vendeur qui encourt alors une sanction pénale.

Pendant le diagnostic, on peut aussi constater si le diagnostic est réalisé convenablement ou non; il faut savoir que chaque diagnostic est encadré par des normes qui indiquent par exemple les aspects à vérifier. Ainsi selon Pierre-Yves Sachot, (diagnostiqueur immobilier et examinateur de certificat), « pour une habitation moyenne type F 3-F4, chaque diagnostic doit durer entre une demi-heure et une heure minimum. Un diagnostiqueur ne peut faire correctement son travail sans y passer un peu de temps.»

On note donc que les failles sont nombreuses, ce qui engage la responsabilité du consommateur au moment de son choix, qui devra réfléchir dans son propre intérêt afin de confier ces examens immobiliers à quelqu’un de sérieux. Ainsi rechercher la facture la moins onéreuse possible et sélectionner par souci d’économie le diagnostiqueur qui propose ses services moitié moins cher que ses confrères n’est peut-être pas forcément la meilleure méthode.  Proposer une prestation à très bas prix signifie faire moins de bénéfice, être obligé d’enchaîner les rendez-vous… donc risquer de les bâcler pour gagner du temps.

Si on fait le calcul, on s’aperçoit que les diagnostics immobiliers ne représentent même pas 1% (0,1% à peu près) du montant de la vente, alors ne prenez pas de risques pour si peu !

Lire aussi :
Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Ils veulent la fin de Leboncoin
Le détecteur de fumée bientôt obligatoire : dépêchez-vous!

Le DPE selon les français

Posté par le 7 Jan, 2015 dans Actualités | Aucun commentaires

— Le DPE, c’est quoi?

Le DPE, diagnostic de performance énergétique, mesure la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre d’un bâtiment ou d’un logement. Il contient également un examen du professionnel qui évalue l’isolation du bien et peut proposer des moyens pour améliorer la performance énergétique du bien. Les logements sont ensuite classés par lettres (A représentant un bâtiment basse consommation, C une consommation standard…). Il  a été mis en place afin de donner une notion de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre, et de les identifier dans le but de les diminuer.

— Le DPE n’intéresse pas les Français?

Cependant, un sondage réalisé auprès de 2346 français par VivaStreet immobilier, un site d’annonces immobilières, à montré que les français n’y sont pas très réceptifs: 35% admettent n’y accorder qu’une faible importance, tandis que certains vont même jusqu’à ne pas le prendre en compte et à le trouver inutile (10%). La mission du gouvernement, qui était donc de sensibiliser la population à la consommation et aux émissions de leur logement (ou futur logement) aurait-elle échoué ? Pas totalement, puisque l’on remarque tout de même que parmi les interrogés, 35% déclarent y accorder une grande importance, et 25% une moyenne importance… Et ils ont bien raison ! En effet, le DPE présente des avantages intéressants à prendre en compte.

— Les avantages du DPE

Tout d’abord, il permettrait à l’habitant de réduire sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre :

– premièrement parce qu’il peut maintenant en prendre conscience et donc aura tendance à peut-être se modérer

– deuxièmement grâce aux recommandations du diagnostiqueur que peut contenir le DPE pour améliorer la performance énergétique du bien: conseils simples, ainsi que d’autres sur des éventuels investissements à faire afin de réaliser des économies (à quel prix, pour quelles économies, pour quel retour sur investissement…).

Ce qui provoquera donc à long terme une diminution de la pollution : en effet, les bâtiments occupent par rapport à la consommation d’énergie et aux émissions de gaz à effet de serre une place conséquente en France.

Le DPE permet ensuite de comparer la qualité énergétique de plusieurs logements, et donc d’évaluer la consommation d’énergie et les dépenses. Dans ce sens là, le diagnostic prend de plus en plus de place dans l’esprit de l’acheteur qui aura plus intérêt économiquement à acheter un logement basse consommation. On remarque ainsi que 79% des ménages souhaitent avoir accès à l’étiquette DPE du bien dans une annonce immobilière, et que la « note » attribuée à un bâtiment a une incidence de -27% à +28% sur le prix de vente (selon une étude de l’association dinamic) : le DPE peut donc véritablement avoir une incidence sur la vente d’un logement.

Enfin, le diagnostic de performance énergétique est utile lors de l’obtention d’un prêt à taux zéro (prêt sans intérêt destiné aux travaux d’amélioration de performance énergétique) : en effet, le DPE influe sensiblement sur le montant du prêt à taux zéro, plus le logement est évalué comme économe, plus le montant accordé sera élevé.

Pour conclure, on remarque  qu’en parlant du DPE, beaucoup d’articles appuient sur un de ses points faibles qui est bien réel : des diagnostiqueurs travaillent parfois sans aucun sérieux et poussés par la cupidité, alors il faut savoir faire le bon choix…

Lire aussi : 
Une maison construite en 24h grâce à une imprimante 3D en Chine
Tout sur le futur centre commercial du Prado à Marseille
Comment se porte votre pouvoir d’achat immobilier?
Bien choisir son diagnostiqueur immobilier : les risques et nos conseils
Ils veulent la fin de Leboncoin